Image Focus sur le métier d'orfèvre, artiste du métal précieux

Focus sur le métier d'orfèvre, artiste du métal précieux

Focus sur le métier d'orfèvre, artiste du métal précieux

Les particuliers apprécient de plus en plus l'or en tant que placement viable sur la durée. Faisant partie des métaux précieux, l'or constitue l'investissement à privilégier, surtout en cas de crise économique et financière. Il existe divers métiers autour de l'exploitation de l'or afin de transformer le métal en objets utilisables au quotidien. Parmi les artistes du métal jaune, l'orfèvre constitue un métier passionnant mais peu connu du grand public.

En quoi consiste le métier d'orfèvre ?

Le métier d'orfèvre est un travail de précision en maniant l'or à la perfection. L'artisan artiste commence par découper les plaques de métal pour ensuite les donner forme. Puis, il se charge de l'assemblage des divers éléments obtenus grâce à des techniques de soudure bien spécifiques. C'est à partir de là que débutent le travail d'estampage, de gravure et de ciselure afin de décorer l'objet obtenu.

Pour couronner le tout, l'orfèvre effectue un travail de polissage minutieux sur l'objet afin de lui donner un aspect éclatant. Pour ce faire, l'artiste utilise le marteau, l'enclume, le chalumeau et d'autres outils performants. L'orfèvre représente un métier traditionnel recourant à des techniques rudimentaires vieilles, de plusieurs années. Pour être efficace, il combine à ces techniques d'autres technologies plus récentes afin de proposer des réalisations de qualité : tabernacles, ciboires, candélabres, etc.

Un artiste passionné et bien formé

Passionné, l'orfèvre aime le travail de l'or pour le métamorphoser en des objets cultes très prisés. En général, l'artiste travaille dans un petit atelier à taille humaine où il est en charge de la fabrication entière d'un objet. En revanche, l'orfèvre est spécialisé sur une branche précise s'il travaille dans un grand atelier. C'est ainsi que l'on retrouve un orfèvre spécialisé dans le travail de tourneur, de graveur ou encore de ciseleur.

Avant de devenir orfèvre professionnel, l'artisan en herbe commence par un CAP orfèvre proposé uniquement par les centres de formation d'apprentis. Il existe quatre types de CAP autour de l'orfèvrerie : CAP option A monteur, CAP option B tourneur repousseur, CAP option C polisseur aviveur, CAP option D planeur. Possédant une grande habileté, l'orfèvre est aussi doté d'une grande sensibilité artistique qui lui permet de réaliser des objets magnifiques. Au fil des années, ce métier se fait rare mais il se maintient grâce à l'héritage du savoir-faire des parents aux enfants.

L'orfèvre et les objets de luxe

Certes, même si le métier est devenu rare, il persiste. En effet, les demandes d'objets en or connaissent une certaine croissance ces derniers temps. Les particuliers à la recherche d'objets uniques en or ne jurent que par les orfèvres. Grâce à la qualité de l'or proposé par les vendeurs spécialisés comme AuCoffre, l'artisan peut fabriquer des objets de valeur à la hauteur des attentes des demandeurs à travers le monde.

AuCoffre est une plateforme d'achat d'or physique depuis des années. Elle propose un service de garde sécurisée en coffres des pièces d'or. Ces structures sont essentielles à l'épanouissement du métier d'orfèvre puisqu'il a besoin d'or de qualité afin de réaliser des œuvres de qualité. Grâce à l'engouement des particuliers pour l'or, le métier d'orfèvre ne risque pas de disparaitre de sitôt.

Autres articles

Batteur d'or : en quoi consiste ce métier ?

Publié le 04/05/2019
L'or représente en ce moment l'investissement phare des particuliers qui veulent épargner sur le long terme. Plan épargne, investissement en...